Un père résistant, une mère déportée
Françoise MÉAUDRE de SUGNY

Une nouvelle fois La Vanaude aborde cette période de la Résistance qui passionne l'association.
L'invitée du jour sera Françoise Méaudre de Sugny.
L'ancienne prof et chroniqueuse du Progrès parlera de ses deux parents dont chacun des parcours constitue un témoin de l'histoire de cette époque qui fut tellement importante dans la lutte contre le nazisme et la collaboration.

Jacques, le papa, issu d'une longue lignée d'aristocrates hobereaux, a des attaches fortes à St Just en Chevalet au château de Trémolin et à Roiffieux au château d'Anty.
Son parcours sera pour le moins singulier, il sera de 1937 à 1954, un compagnon de route du parti communiste français… Et pendant la Résistance il jouera un rôle important en Ardèche…
Le 6 juin 44, Il sera le 1er maire d'Annonay et le 1er préfet du département à la Libération.
Il terminera sa carrière professionnelle à la télévision et à France Inter.

La maman, Andrée Roberton, fille de soyeux lyonnais, biologiste est la nièce du Dr Gauthier qui a soigné Jacques, à Marseille, après un grave accident.
Le couple a vécu ensemble des périodes intenses et l'activité de résistant de Jacques a eu comme conséquence, l'arrestation d'Andrée et sa déportation à Ravensbrück…
En 1987, elle sera d'ailleurs témoin victime au procès de l'ignoble Klaus Barbie.

Le regard et les analyses de Françoise constitueront un précieux éclairage pour les jeunes et moins jeunes, tous concernés par cette histoire locale et nationale qu'il convient de ne jamais oublier

Vendredi 3 juin 2022 à 20 heures 30, Place des Droits de l'Homme, Vanosc, , Annexe municipale.
Entrée gratuite

René COUIX, Françoise MEAUDRE DE SUGNY, Eliane MAZET, René THORGUE, Eric POURCHAS, Muriel BONIJOLY.

 


Retour page précédente
Retour Accueil